» Accueil » Conclusion

Conclusion

L’Islam est le message éternel qu’Allah a envoyé à toute l’humanité par le biais de Muhammad. Ce message divin a proclamé dès la première révélation l’élévation de l’homme au-dessus de toutes les autres créatures qu’Allah a créées, Il dit en effet :

Certes nous avons honoré les fils d’Adam. Nous les avons transportés sur terre et sur mer, leur avons attribué de bonnes choses comme nourriture, et nous les avons nettement préférés à plusieurs de nos créatures. (Sourate 17 : Al-Isra, verset 70.)

Après qu’Allah a fait savoir à l’homme sa valeur éminente et lui a dit qu’il est préféré à plusieurs des créatures d’Allah, Il a déclaré un autre principe qui est celui de l’égalité entre tous les humains dans leur origine et leur création, Allah (l'Unique) dit à cet effet :

Ô hommes ! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d’un seul être.(Sourate 4 : An-Nissa, verset 1.)

Partant de là, l’homme est l’égal de son frère homme dans la valeur humaine, on accorde donc à chacun l’occasion d’exprimer son opinion ; ils sont aussi égaux quant à la jouissance des bienfaits qu’Allah a mis dans cet univers et dont la possibilité d’en jouir est offerte à tout le monde. Ils sont égaux devant Allah et s’il y a quelque différence et distinction entre eux, que cela ne soit pas sur la base d’une différence sur la descendance et l’honneur et s’il y a différence sur les niveaux de vie que cela ne soit pas sur la base de leurs personnalités humaines, car l’honneur chez Allah n’est pas basé sur le sexe, la couleur, ou l’ethnie. Tous sont égaux devant Allah : l’homme et la femme, le riche et le pauvre, le bien portant et le malade, le noble et le roturier.

La distinction entre les hommes se fait en fonction de leur application plus ou moins scrupuleuse de la loi d’Allah (l'Unique) et de leurs efforts pour se maintenir sur Son droit chemin. Allah (l'Unique), s’adressant à l’humanité à qui Il explique ce sublime principe, dit :

Ô hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d’entre vous, auprès d’Allah, est le plus pieux. (Sourate 49 : Al-Hujurat, verset 13.)

Et le Prophète (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit :

« Ô hommes ! Certes Votre Seigneur est un et votre père est un ! L’Arabe n’est pas supérieur au non Arabe, le non Arabe n’est pas supérieur à l'Arabe, le Blanc n’est pas supérieur au Noir et ni le Noir au Blanc sauf par la piété ».(Ahmad (5/411), hadith n° 23536.)

Les enseignements de l’Islam mettent tous les hommes sur un même pied d’égalité, et ne font aucune différence entre l’homme et la femme, sauf lorsque la distinction est salutaire et nécessaire. Allah (l'Unique) dit :

Les Croyants et les Croyantes sont alliés les uns des autres(Sourate 9 : At-Tawbah, verset 71.); Leur Seigneur les a alors exaucés (disant) : “En vérité, Je ne laisse pas perdre le bien que quiconque parmi vous a fait, homme ou femme.(Sourate 3 : Al-Imran, verset 195.)

Nous voudrions, pour finir, esquisser quelques pensées qui nous tiennent à cœur :

  • Nous pouvons affirmer, sans risque de nous tromper, que la femme n’a pu et ne pourra jouir naturellement de ses droits et de toute sa liberté qu’à l’ombre de l’Islam, parce que c’est une religion céleste provenant du Créateur des humains, hommes et femmes, et c’est Lui seul qui sait ce qui leur va le mieux ici-bas et dans l’au-delà.
  • Il ne faut pas juger l’Islam à partir des agissements de certains musulmans, car beaucoup de ceux qui se réclament de l’Islam n’ont rien à voir avec l’Islam : l’Islam ne se réduit pas à la simple prononciation de la formule d’attestation, c’est une croyance qui se concrétise en actes. Par exemple, on rencontre certains musulmans qui mentent, trompent et commettent des mauvais actes, cela ne veut naturellement pas dire que l’Islam recommande cela ou l’approuve !
  • L’Islam est un grand cercle : il y en a parmi les musulmans qui appliquent tous ses enseignements à quelques exceptions près et sont proches de la perfection, d’autres par contre qui les négligent au point de commettre certaines infractions pour lesquelles ils méritent le châtiment ici sur terre ou dans l’au-delà, mais ils ne sortent pas du cadre de l’Islam, ce sont ceux qu’on appelle les musulmans désobéissants ou pécheurs.
  • Nous invitons toute personne non musulmane à juger l’Islam sans a priori, avec un esprit libre de préjugés, à apprendre l’Islam à partir des livres de référence dignes de confiance afin de connaître l’Islam et son système. Etant donné que c’est la religion de Dieu, quiconque l’examine en toute objectivité, libéré des préjugés religieux et du chauvinisme et en cherchant la vérité, sera, nous en sommes convaincu, illuminé par la Grâce de Dieu et guidé vers le droit chemin, si Allah lui veut du bien.

Et notre dernière invocation sera: Louange à Allah Seigneur de l’univers.